___Sur le C-5 Galaxy

Pendant longtemps, le Lockheed C-5 surnommé Galaxy, fut le plus grand avion du monde; il a fortement contribué à assurer la puissance de l'aviation militaire américaine. Seule l'URSS possède un avion de ce genre, mais il est entré en service qu'en 1985: l'Antonov 124. Battant tous les records par son poids, l'imposant C-5 peut se targer d'être l'appareil le plus lourd du Military Airlift Command américain. Avec ses 120 appareils, il ne fait aucun doute que le Galaxy continuera à jouer un rôle important au sein de l'aviation américaine pendant de nomnbreuses années.

Le C-5 décharge un F-14 de l'US Navy

Conçu et construit par Lockheed à Marietta en Georgie, cet avion géant n'a pas connu que des moments heureux; il s'est trouvé confronté à des difficultés de financement et d'approvisionnement matériel. Ainsi, était finalement revenu trop cher à ses acheteurs, ceux-ci se sont vu obligés de réduire le nombre commandé de 120 à 80. D'autre part, la voilure s'est fatiguée beaucoup plus vite que prévu, et la compagnie est maintenant engagée dans la tâche coûteuse de doter la flotte entière des C-5 de nouvelles ailes de façon à ce que les appareils puissent durer les 30,000 heures pour les quelles ils avaient été prévus. En dépit de ces aléas, le Galaxy n'a pas d'égal pour sa capacité de transport aérien, ses cales pouvant contenir pratiquement tout équipement en service au sein de l'US Army. Preuve saisissante des qualités de cet appareil, quatre avions suffiraient à à remplacer les 130 C-54 Skymaster que les Américains mirent en service durant le blocus de Berlin. L'idée à l'origine du Galaxy vient du fait que l'USAF avait jugé nécessaire de remplacer les C-133 Cargo master, alors le plus gros avion existant. Cet avion devait être capable de transporter une charge double de celle du nouveau C-141 Starlifter, et avoir une carligue plus grande de C-133. Un nouveau projet fut élaboré, celui du Heavy Logistic System, qui devait conduire au C-5 Galaxy. En Mai 1965, le dossier Lockheed fut sélectionné et la firme signa un contrat de 58 exemplaires. Cet appareil était propulsé le turbojet General Electric TF39, modèle l'emportant après une lutte serrée sur le moteur de Pratt & Whitney.

_

L'intérieur du C-5 est spacieux

La construction du premier C-5 Galaxy commença à l'usine Lockheed en Juin 1968, et il s'y envolait pour la première fois sous le commandement de Leo Sullivan, le meilleur pilote d'essai de la Lockheed. L'appareil avait une double ouverture avant et arrière, ce qui facilitait les chargements et déchargements rapides. C'est le 17 Décembre 1969 qu'eurent lieu les premières livraisons au MAC. Au tout début de la carrière du Galaxy, la priorité fut accordée à la formation des équipages et ce n,est pas avant le milieu de l'année 1970 que l'avion géant put enfin apporter sa contribution précisuse à l'acheminement de chargements vers l'Europe. En Août 1971, il participa à sa première mission au Vietnam du Sud. Mais dans l'entrée en service eut beau se faire progressivement, de graves difficultés financières surgirent; les frais de fabrication dépassaient à ce point le budjet que la production fut encore réduite. Néanmoins, couplé au ravitaillement en vol, le C-5 renforçait la projection globale de la logistique américaine. Le Galaxy pouvait transporter la majorité de l'équipe ment de l'US Army, allant des véhicules blindés de transport individuel, des chars aux automoteurs d'artillerie aux hélicoptères CH-47.

___________________________________________

© Sites JPA, 2012