Me-163

Komet

Usine: Messerschmitt

Année: 1944

Moteur: Tuyère à combustible liquide de

Vitesse: 596 mph

Rayon: De 22 à 65 milles

Longueur: 6 mètres par 0.9 mètres

Voilure: 6.1 mètres

Armement: 2 canons de 30mm

Idée générale: Un intercepteur-fusée de bombardiers. Il fut l'appareil le plus dangereux à manier pour les pilotes de la Luftwaffe. Surnommé "Komet, il fut construit à 330 exemplaires, dont 279 furent livrés à la Luftwaffe. D'un point de vue opérationnel, le Komet fut un échec, car plus d'avions furent perdus à la suite d'accidents que les 16 bombardiers qu'ils abattirent. 80 % des pertes étaient dues à des accidents au décollage et à l'atterrissage, et 15 % à des incendies en vol ou des pertes de contrôle en piqué. Durant sa courte période de combat, le Me-163 les tourelles des bombardiers tournaient trop lentement pour suivre ses mouvements. En fait, l'avion allait bien trop vite pour que ses adversaires puissent l'intercepter. Mais cet atout apparent posait le problème inverse aux Allemands, qui n'avaient pas de moyens efficaces pour abattre l'ennemi avant de le dépasser. Rapidement, les pilotes alliés remarquèrent le temps de vol propulsé très court de l'appareil, et ils attendaient alors tout simplement l'extinction du moteur pour passer à l'attaque. Le Me 163, condamné à effectuer un long vol plané pour rejoindre sa base, devenait alors une cible assez facile.