G4M

Betty

Usine: Mitsubishi

Année: 1939

Moteur: 2 Mitsubishi radiaux de 1800cv chacun

Vitesse: 330 mph

Rayon: 2100 milles

Longueur: 20x2 mètres

Voilure: 25 mètres

Armement: 2.3 tonnes de bombes ou 2 torpilles de 210mm

Idée générale: Un bombardier bimoteur japonais pour le Pacifique. Son appellation officielle était "Avion d'assaut de Type 1 basé à terre". Le G4M a été conçu pour posséder une longue portée ainsi qu'une grande vitesse au moment de son introduction. Par conséquent, plusieurs mesures d'économie de poids ont été incorporées dès la conception, telles que des réservoirs de carburant blindés auto-obturants, ce qui lui a valu, de la part des pilotes de combat alliés des sobriquets moqueurs tels que le « zippo volant » ou encore le « cigare volant », en raison de sa tendance à exploser ou à prendre feu en cas de légers dommages aux réservoirs de carburant des ailes après avoir été touché par un tir de mitrailleuse aérienne ou un tir antiaérien au sol. De même, les pilotes de la marine impériale japonaise ont désespérément appelé le G4M le «briquet type un», le «briquet volant» ou encore «hamaki» («cigare»). Cela était en partie dû au fait qu'à de nombreuses occasions, le G4M était utilisé pour des attaques de torpilles à basse altitude sur des navires au cours desquels leurs avantages de performance étaient annulés. Le G4M a été fréquemment abattu par des tirs d'artillerie anti-aérienne, et même par des armes légères. Sa taille relativement grande en faisait une cible d'artillerie facile, et la trajectoire d'approche prévisible requise pour une course de torpilles permettait une interception généralement aisée pour les chasseurs alliés.